Cowansville, le 15 juin 2021 – Le 19 mai dernier, le CLD de Brome-Missisquoi a organisé une rencontre où la moitié des municipalités de la MRC était présente, sur une base volontaire, afin de leur présenter le nouveau positionnement stratégique en bioalimentaire, soit une MRC nourricière à saveur entrepreneuriale, et ainsi faciliter un déploiement concerté à l’échelle de la région !

La mobilisation des municipalités autour du concept de villes et villages nourriciers est une des actions prioritaires qui s’inscrit dans la mise en œuvre du plan stratégique en développement bioalimentaire 2021-2023 annoncé à l’automne dernier, qui a entre autres pour but d’accompagner le développement des entreprises du secteur bioalimentaire et d’augmenter le sentiment de fierté et d’appartenance en mettant en valeur les traits distinctifs de la région. Rappelons qu’un système alimentaire durable (SAD), qui est le cadre de référence du plan d’action, est un réseau de collaboration local qui intègre la production, la transformation, la distribution et la consommation de produits alimentaires ainsi que la gestion des matières résiduelles, dans le but d’accroître la santé environnementale, économique et sociale de la collectivité.

Concrètement, le CLD souhaite pérenniser le territoire et ses activités agricoles ainsi que favoriser la création de nouvelles entreprises de production ou de transformation bioalimentaire. L’équipe de développement bioalimentaire souhaite mieux répondre à l’engouement de l’achat local et mettre de l’avant les entreprises en circuit court, soit celles qui établissent des liens directs entre le producteur et le consommateur. Trouver des solutions pour diminuer le gaspillage alimentaire et renforcir la sécurité alimentaire sont également des priorités dans le plan d’action.

Cette invitation à la concertation des municipalités de la région fut donc une belle façon de concrétiser le positionnement en bioalimentaire de la MRC nourricière à saveur entrepreneuriale. La participation et l’engagement des municipalités présentes à la rencontre démontrent que ces dernières se reconnaissent dans cette vision et réalisent le potentiel des projets qui pourront être mis en place dans le cadre du plan d’action. Lors de cette rencontre, les municipalités ont eu droit à un témoignage de la ville de Bromont, qui est déjà très ancrée dans le processus, en plus d’une présentation d’Eurêko, un organisme qui accompagne 8 municipalités de 5000 habitants et moins du Saguenay dans une démarche similaire. Cela a permis aux municipalités de Brome-Missisquoi d’être témoins d’exemples de projet et plusieurs municipalités ont affirmé avoir déjà des idées concrètes d’initiatives à mettre de l’avant dont certaines pourraient bénéficier d’aides financières. L’idée de devenir une MRC nourricière à saveur entrepreneuriale, c’est une réelle façon de faire rayonner le secteur bioalimentaire de la région et d’impliquer la population à plusieurs niveaux.

Restez à l’affût pour connaître les projets qui découleront de cette mobilisation et vision régionale et n’hésitez pas à consulter le nouveau plan stratégique en bioalimentaire pour plus d’information (aussi disponible en anglais).